Guide vélo en ville

Vélo de fonction : définition et caractéristiques

Avril 2021 • 3 minutes

En passe pour devancer la voiture de fonction, le vélo de fonction est un nouveau concept mis en place dans le cadre de la loi LOM. L’entreprise met à disposition de ses salariés un vélo classique ou un vélo électrique pour réaliser leur trajet domicile travail. Cette mesure offre des avantages aussi bien pour les employeurs que les employés.

 

Le principe est le même qu’avec la voiture de fonction. L’entreprise loue ou achète des vélos qu’elle met ensuite à disposition de ses salariés. Ce nouveau concept a de nombreux avantages : éviter les embouteillages, réduire les frais liés au carburant et au péage, combattre la pollution, faire régulièrement du sport et éviter la promiscuité dans les transports en commun.

 

Quels sont les avantages du vélo de fonction ?

Adopter le vélo de fonction offre des atouts inestimables aussi bien pour l’employeur que l’employé. En bonus, ce concept a un grand impact sur l’environnement.


Un moyen de déplacement égalitaire

Beaucoup de personnes, notamment les jeunes et les personnes vivant dans un foyer avec moins de 1 000 euros par mois, se doivent de refuser un travail ou une formation faute de moyen de déplacement.

Dans le cadre de la loi d’Orientation des Mobilités ou LOM, on a enfin soulevé cette question. D’où la mise en place du plan de mobilité permettant aux entreprises de mettre à disposition de leurs employés un moyen de transport, mais pas n’importe lequel.

Le vélo est considéré comme étant l’option la plus intéressante. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a fait l’objet d’une offre exclusive : le vélo de fonction.

Un moyen de déplacement moins polluant

La transition énergétique n’arrive pas à passer le cap. La pollution est encore au plus haut point malgré les mesures mises en place. En France, le transport est responsable de 30 % des émissions de CO2. L’autosolisme ne fait qu’aggraver la situation.

Le vélo de fonction est de loin le moyen de transport le plus sain et propre après la marche. Zéro CO2 et du sport de manière régulière.

Un moyen de transport économique

Les voitures individuelles ont un mauvais impact sur l’environnement, mais en plus, elles coûtent cher. Entre le carburant, le péage, le parking, l’assurance et l’entretien, le coût peut vite grimper.

Pour les voitures de fonction, les entreprises font face également à des coûts énormes liés à l’achat, la location ou la création de parkings. Une place de stationnement pour voiture peut accueillir jusqu’à 10 vélos.

L’achat, l’entretien et la réparation de votre vélo par contre peuvent être subventionnés en partie avec de nombreuses aides, notamment dans la région Île-de-France.

Un moyen de transport sain et efficace

D’un côté, le vélo permet aux employés de faire du sport au quotidien. Ils peuvent maintenir la forme et rester en bonne santé. Puis, ils n’auront plus à supporter les bouchons. En bonus, cela augmente la motivation et la concentration.

De l’autre côté, l’entreprise voit baisser la statistique des retards, des absences et des arrêts maladie.

Comment adopter le vélo de fonction ?

La plupart des trajets effectués par les Français sont entre le domicile et le lieu de travail. Ces trajets font en moyenne 5 à 10 km, une distance que l’on peut parcourir aisément à vélo, surtout si vous optez pour un VAE.

Si vous adoptez le vélo pour les trajets domicile travail, un vélo par employé est parfait. Par contre, si pour les déplacements professionnels pendant les heures de travail, vous pouvez partager le même vélo pour plusieurs collaborateurs.

Choisir un vélo adapté aux besoins des employés

Vous pouvez mettre à disposition de chaque employé un vélo pour réaliser le trajet domicile travail. Par contre, si c’est pour effectuer des déplacements professionnels pendant les horaires de travail, par exemple aller du siège social à l’entrepôt ou au magasin de l’entreprise, vous pouvez partager un vélo pour plusieurs collaborateurs. Ils peuvent s’en servir à tour de rôle en fonction de leur emploi du temps.

Pour ce qui est du type de vélo à choisir, prenez :

  • Un vélo de ville pour les trajets de moins de 10 km et en zone urbaine ;
  • Un VTT pour se déplacer en zone rurale ou sur chantiers ;
  • Un vélo-cargo pour transporter en même temps de la marchandise (comme le cas de la restauration ambulante) ;
  • Un vélo pliant pour les déplacements en intermodalité (si le salarié doit alterner vélo et bus, vélo et train ou vélo et covoiturage).

Choisir entre l’achat et la location de vélos

Pour installer une flotte en libre-service pour vos employés, vous pouvez acheter ou louer vos vélos auprès des vélocistes. L’option la plus intéressante est la location de longue durée. L’entreprise prend en charge tous les frais liés à la location, l’entretien et l’assurance, avec une faible contribution du salarié, à hauteur de 30 % du montant total.

Vous pouvez offrir une aide financière à vos employés à raison de 400 euros par mois avec le forfait mobilité durable contre 200 euros par mois seulement avec l’IKV ou l’indemnité kilométrique vélo . La somme est exonérée de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales. Pour aller plus loin sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur le vélotaf !


 

LA SOLUTION BETTERWAY

On vous accompagne dans vos démarches

Gagnez du temps au quotidien. Gérez facilement le forfait mobilités durables. 

Créez des comptes mobilité

Sur notre plateforme dédiée, gérez vos listes d’employés et rechargez vos comptes.

Vos collaborateurs utilisent la carte Betterway

Chaque employé dispose d’une carte Mastercard personnalisée et d’une application pour suivre son compte.

Téléchargez en un clic vos justificatifs

Betterway se charge de valider et d’agréger les dépenses de chaque carte. Vous ne recevrez qu’un seul document.

Découvrez les dernières actualités sur la mobilité

Toutes les dernières actualité et événement de la mobilité durable directement dans votre boîte mail.